Séparation : Puis-je quitter le domicile conjugal ?

Le divorce pour faute existe toujours et le mariage comporte une obligation de communauté de vie. Ainsi, quitter le domicile conjugal constitue potentiellement une faute pouvant générer un divorce à vos torts exclusifs, à moins que votre départ ne soit justifié par les circonstances de la séparation. En effet si la cohabitation devient insupportable (violences, danger pour vous ou les enfants…) il est possible d'abandonner le domicile conjugal en vous ménageant le plus de preuves possibles quant à la justification de votre départ (certificat médical sur votre état psychologique, certificat médical constatant des violences, dépôt de plainte, main courante, attestation de tiers ou même de membres de la famille…)

Le cabinet de Maître LOTELIER ROBIN se tient à votre disposition pour examiner avec vous les solutions les plus adaptées à votre situation.